Chinatsu Kosakatani et Sara Simeoni 

Du 18 au 23 mars

Anemos

 

Anemos, qui signifie « vent » en grec, est lié à la notion d’air en mouvement ; en sanscrit aniti “respire”; en latin “animus”, âme rationnelle, esprit, vie, pouvoirs mentaux, conscience, sensibilité, courage, désir ou “anima” être vivant, âme, esprit, disposition, passion, courage, colère, esprit, sentiment.

Corps de souffles invisibles comme constellations et intersections de mouvements qui sculptent des images poétiques. Le corps en tant que souffle d’esprit froid, en tant que vent, en tant qu’ancre qui s’enfonce dans la page blanche du cerveau, de l’esprit. Explorer des matériaux inconnus tout en puisant dans notre expérience individuelle pour parvenir à une vision commune en dehors de notre zone de confort, où la dés / orientation est essentielle.

Les corps désorientés se croisent pour polliniser, puis se réorienter, créant différentes possibilités de tonalité avec des nuances de mouvement palpables.

Le corps respirant irisé.

 

Chorégraphie et interprétation | Chinatsu Kosakatani et Sara Simeoni
Musique | Daniel Calvi
Lumière | Guillaume Bonneau
Production | Compagnie Ahimsa
Résidence de création | Touka Danses CDCN Guyane (novembre/décembre 2018)
Textes et Visuels | Chinatsu Kosakatani, Sara Simeoni, Daz Disley