Cie Epiderme 

Du 18 au 23 février

Toucher, pas touché [ne pas se jeter sur la voie publique]

De la caresse au coup, toucher, pas touché [ne pas se jeter sur la voie publique] se veut une exploration ludique des différents modes de toucher, et des relations qu’ils impliquent entre deux protagonistes (ou plus). Hors de tout contexte psychologique ou affectif, cette  exploration du nuancier tactile se fait sur un mode distancé, pratique, pragmatique, factuel, presque scientifique. Les in(ve)stigateurs de cet inventaire presque exhaustif en sont aussi les cobayes. Au travers de caresses, chatouilles, grattements, frottements, frictions, frappes,  claques ou percussions, ils oscillent d’une douceur sensuelle à des claques sonores et franches. Mettant en jeu les rapports complexes et subtils entre combat et  représentation, ils jettent (comme dans l’expression de Pasolini Il corpo nella lòtta) leurs corps dans la bataille.

Dans l’espace – ouvert à 360°- d’un ring archaïque, ce corps à corps sans pathos est sous-tendu par le jeu live d’un musicien guitariste, tout en écoute et modulations, entre tensions et respirations. Pensé pour l’espace public, il sera aussi question de comment toucher (ou non) le spectateur (son regard, son empathie, sa sympathie, sa bienveillance…) : quels modes de contact s’établissent avec un public et son contexte ?

 

Création hors-plateaux 2019 (pour espaces publics ou non dédiés)
Chorégraphie | Nicolas Hubert
Danse | Nicolas Hubert, Alexis Jestin
Musique live | Pascal Thollet
Scénographie | Nicolas Hubert

Textes | Cie Epiderme
Visuels | Raoul Lemercier