Cie La Mer Noire 

Du 11 au 30 novembre

Lowela 

création 2020

L’homme de pouvoir contre la liberté des peuples. Peur suscitée, provoquée, entretenue, mais par qui ? Les leaders politiques africains suscitent effroi, admiration, haine… Et finissent par faire partie de nos histoires et de nos vies. Ce pouvoir d’ou vient-il: de celui qui le possède ou de ceux qui le donnent? Jusqu’à quel point sommes-nous responsables de nos maux ? Dans le Royaume de « Lowela », des personnages en quête de liberté se confrontent dans un monde à la limite du réel… Un seul sentiment les unit : l’Envie. L’envie de posséder, l’envie de dominer, l’envie de s’affirmer. Attirés tour à tour par l’aura mystique du « trône », figure symbolique matérialisant leur désir, ces caractères se transformeront peu à peu au gré de leurs interactions et des histoires de leurs vies.

Lowela s’inspire d’univers aussi divers que le conte traditionnel africain, les satyres de La Bruyère et Molière, et les récits surnaturels racontés de bouche à oreille. Liberia, République Démocratique du Congo, Centrafrique, Sénégal… Nous décidons de réutiliser la gestuelle hip-hop mise au service de la création artistique pour mettre en commun nos différentes histoires, toutes personnelles et particulières, avec les crises politiques et sociales qu’a traversé l’Afrique. Qu’est-ce qui unit nos vies, au delà de toutes différences? Des sentiments universels ou chacun peut se reconnaître… Notre création nous conduit très vite à nous mettre nous-même en scène, à travers des personnages excentriques et enragés racontant nos vécus et notre constante recherche de la liberté.

Lowela, c’est aussi pour nous relever un défi, face au manque de structures et d’(infra)structures auxquels nous faisons face au quotidien… Nous nous positionnons comme une des rares compagnies de danse urbaine au Sénégal, aux interprètes autodidactes, déterminés à parfaire leur professionnalisation. La Danse Hip hop y est très peu valorisée et accompagnée alors qu’elle bénéficie d’un très grand engouement avec des jeunes créateurs très actifs.

Pour nous, passionnés par le hiphop et impliqués depuis plusieurs années dans la dynamique créative qui traverse le continent africain, Lowela est aussi un plaidoyer pour que le travail de création artistique en danse urbaine puisse avoir droit de cité dans les plus haut lieux culturels du Sénégal et d’ailleurs.

Chorégraphie | Cie La Mer Noire
Interprétation | Pierre-Claver Belleka, Khoudia Touré, Kirsner Tsengo Dingha, Alioune Sow, Kewe Lo 

Textes | Cie La Mer Noire
Visuels | Eva Poulin