Cie Talus 

Du 10 au 23 janvier

Muse#Muséum

Le spectateur pénètre dans un atelier d’artiste, des blocs blancs sont éparpillés dans l’espace, prêts à
être travaillés. Le sculpteur a pour seul outil ses instruments de musique. Suivant la fréquence des
ondes musicales, le dispositif se met en branle. Les parois des blocs s’effritent et laissent apparaître
des corps. Ces derniers se meuvent extrêmement lentement pour créer une illusion d’optique et
surprendre le spectateur, d’un changement de posture, entre deux regards croisés. L’atelier se transforme en galerie de musée, le public déambule parmi les statues, sous haute
surveillance. Des caméras vidéos filment en gros plan la texture de la peau et projettent sur les murs
d’étranges paysages abstraits.

Mise en scène | Nicolas Genestin
Interprétation | Susanna Cova, Fabrice Gaillard…
Musique | Arnaud Lefin
Création lumière | Annie Leuridan
Scénographie | Nicolas Genestin, Lab’sens
Production| Cie Talus
Coproduction | Airlab (en cours) 
Soutiens | Ballet du Nord – CCN de Roubaix Hauts-de-France (en cours)

Textes | Cie Talus
Visuels | Nicolas Genestin