Stereo48 

Du 28 janvier au 3 février

HipHop Geez

Le nom de cette performance a été inspiré par le langage et le symbolisme de deux mondes : d’un côté, le hip-hop et sa culture, et de l’autre l’expérience des Palestiniens. La culture hip-hop parle à beaucoup de personnes qui se battent pour la liberté, en partie grâce à l’expérience et le rôle des Afro-américains dans la création de cette culture en tant qu’espace d’expression qui accepte chaque individu sur la base de son humanité plutôt que sur celle de la couleur de sa peau ou de ses origines. Ces expériences sont profondément ancrées dans la culture des Palestiniens et le hip-hop est un média parfait pour le type d’art que nous exprimons.

HipHopG est le nom que l’on donne à la personne qui prend part à une performance hip-hop. Par exemple, un rappeur serait appelé « RapperG », et le « ees » à la fin de « HipHop-Gees » vient du mot « refugees » (« réfugiés » en anglais).

La seconde version de HipHop Geez est une reformulation de la première version mais avec de nouveaux pas de danse et langages corporels, mais émane du même concept sur lequel nous travaillons toujours dans nos projets, la recherche de possibilités de mouvement dans des espaces étriqués, avec des barrières et des obstacles qui entravent le mouvement. Six danseurs originaires de différentes régions de Palestine,  quatre hommes et deux femmes, dialoguent et cherchent toutes les possibilités de mouvement dans ces espaces, soit l’un avec l’autre soit l’un contre l’autre,  ou encore en solo, sur la musique du rappeur et compositeur Raf’iq Hamwi.

Chorégraphie | Amir Sabra
Assistant chorégraphique | Hamza Damra
Interprètes | Hamza Damra, Abdullah Damra, Ahmed Kullab, Maria Dally, Nasrallah Damra, Ibrahim Fino, Ramz Siam
Musique | Raf’iq Hamawi
Création lumière | Muaz Jubeh
Tour manager et coordination | Abdallah Damra
Production | Stereo48 Dance Group, Sarreyyet Ramallah 
Soutiens | Afac – The Arab fund for arts and culture, Palestinian Performing Arts Network

Textes originaux | Stereo48 (traduction : Manon Portenart)
Visuels |  Regash AlaaAbdallah