Rita Cioffi, artiste associée

2020   2022

Réciprocité et partage sont les maîtres mots de cette toute récente association. Au-delà des objectifs prioritaires que sont la création, la diffusion, l’éducation artistique et culturelle et la formation– qui nous ont nourris pour œuvrer à cette idée d’artiste associée –, ce dispositif permet d’aller toucher d’autres enjeux comme l’inscription sur le territoire. Arrivées au Ballet du Nord cet été, Rita Cioffi et sa compagnie ont à cœur de créer, transmettre et œuvrer avec les habitants de Roubaix et des Hauts-de-France.

4 questions à Rita Cioffi

Comment décrirais-tu ton travail chorégraphique ?
Apprendre, encore et toujours, surprendre et me surprendre et enfin partager.

Quel a été ton dernier choc artistique ?
Plus dans un fort sentiment émotionnel que dans un choc, Jan Martens dans lostmovements et Phia Ménard dans Maison Mère témoignaient de la puissance de l’incarnation, l’un par la danse et l’autre par la présence.

Quand on te dit « Roubaix » à quoi penses-tu ?
Un souvenir, un passage rapide en tournée il y a près de 10 ans. Récemment, l’été dernier, le Ballet du Nord – le temps d’une résidence. Prochainement, les mois à venir, une ville mais aussi tout un territoire à sillonner avec l’envie d’œuvrer.

Qu’aimes-tu le plus faire lorsque tu ne danses pas ?
Apprendre, encore et toujours, surprendre et me surprendre et enfin partager.