Symbiose

Réveil sur le terril

Dans la continuité des Bals Chorégraphiques du Patrimoine mondial, le Ballet du Nord et la Mission Bassin Minier poursuivent leur collaboration et célèbrent le Bassin minier Patrimoine mondial de l’UNESCO. 

À cette occasion, Sylvain Groud créera une chorégraphie virale sur le chemin d’accès au sommet du terril du grand site minier du 9-9bis à Oignies le 04 juillet 2020. Les danseuses et danseurs de la Cie Niya, actuellement en résidence au 9-9bis, se joindront à ceux du Ballet du Nord pour interpréter cette chorégraphie qui sera reprise par les amateur.e.s. 

démystifier le patrimoine et la danse contemporaine

Après Les Bals Chorégraphiques du Patrimoine mondial de 2019, le Ballet du Nord et Mission Bassin Minier devaient réitérer cette saison avec deux bals dans le Valenciennois. Les dispositions exceptionnelles liées à la pandémie ont amené la Mission Bassin Minier et le Ballet du Nord à annuler ces deux Bals Chorégraphiques, inimaginables dans les conditions sanitaires actuelles. Qu’à cela ne tienne : ils ont réfléchi à comment « maintenir la flamme » allumée en 2019 continuant à démystifier les notions de patrimoine et de danse contemporaine.

une création vidéo

Ce happening hors normes se déroulera sans public. Il donnera lieu à la création d’un film réalisé par Léonard Barbier-Hourdin et Benoît Tanguy, deux vidéastes qui travailleront main dans la main et dont les regards magnifieront le dialogue entre ce territoire au patrimoine si riche et la danse contemporaine.

À l’aube une personne se réveille en haut d’un terril. La peau encore recouverte de terre, la personne se rapproche d’une marre d’eau, et commence à essuyer la terre de ses mains. Ces gestes simples deviennent ceux d’une chorégraphie rituelle. Dans le reflet de l’eau, d’autres personnes apparaissent et répètent les mêmes gestes. Une, deux, trois, puis dix autres personnes. Bientôt vingt personnes et plus encore se transmettent les gestes en formant une chaine humaine qui descend le long du terril, jusque dans la forêt.
Les gestes forment une passation entre chaque individu, comme si elle transmettait une énergie entre la base et le sommet du mont noir. Presque une centaine de personne dansent autour et au sommet du terril. Une par une, chaque personne se fige et regarde vers l’horizon.

Note d’intention du film par Léonard Barbier-Hourdin

appel à participants

Pour cette création, le Ballet du Nord et la Mission Bassin Minier lancent un appel aux danseuses et danseurs amateurs qui souhaitent participer. Tout le monde peut remplir un formulaire en ligne de pré-inscription quel que soit son niveau. Nous recontacterons ensuite les amateur.e.s en fonction du nombre de participants qu’il est possible d’accueillir en respectant les mesures sanitaires.

Communiqués de presse récents