Le temps du Bal

Le Bal Chorégraphique est une des pièces les plus populaires du répertoire du Ballet du Nord. Populaire dans tous les sens du terme : largement diffusé à travers toutes sortes de lieux, de structures et d’occasions, rassembleur, fédérateur, mais surtout à chaque fois unique car émanant toujours des amateurs-complices qui se rencontrent pour le créer, ensemble, avec les artistes  

Commande de la Philharmonie de Paris à Sylvain Groud, le Bal Chorégraphique est un mouvement de foule, une création collective exigeante et festive centrée autour de l’échange de savoirs et de pratiques. Cela se réalise aussi dans sa version Bal Chorégraphique du Patrimoine Mondial, créée l’année dernière en collaboration avec la Mission Bassin Minier.  

À la rencontre des habitants du Bassin minier 

Sylvain Groud prend la tête du Centre Chorégraphique National de Roubaix Hauts-de-France en 2018. Dès son arrivée, il multiplie les rencontres avec les Nordistes, artistes comme amateurs, et lance dès la rentrée des projets participatifs avec la population régionale, toujours dans des contextes et avec des partenaires variés : Let’s Move au Colisée de Roubaix, L’Oubli à Notre-Dame-de-Lorette pour le Centenaire de l’Armistice, le Bal Chorégraphique au LaM de Villeneuve d’Ascq…  

Bals Chorégraphiques du Patrimoine Mondial 2019
Bals Chorégraphiques du Patrimoine Mondial 2019, Acte I

Puis à l’horizon 2019 se profile un évènement plus que jamais ancré dans le paysage des Hauts-de-France : le 7e anniversaire de l’inscription du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Vaste territoire s’étendant du Béthunois au Valenciennois, le Bassin Minier compte plus de 300 éléments (corons, fosses, chevalements, terrils…) inscrits à l’UNESCO. La volonté de célébrer le patrimoine unique de cette région avec les habitants du territoire dont l’histoire est étroitement liée au lieu mène à la création de cette nouvelle version du Bal Chorégraphique pour cet évènement commandité par la Mission Bassin Minier 

Le Ballet du Nord et la Mission Bassin Minier unissent leurs forces pour mettre en œuvre cet ambitieux projet dans des communes de l’agglomération Lens-Liévin : pour l’Acte I, trois bals sont mis en place à Harnes, Wingles et Lens, puis vient l’Acte II, le grand final, un bal réunissant les participants des trois premiers ainsi que de nouveaux danseurs-complices de la commune de Mazingarbe. Celui-ci a lieu dans le cadre exceptionnel et symbolique du Musée du Louvre-Lens, entre terrils et anciens charbonnages.  

“Ce projet rend hommage aux 29 nationalités d’hommes et de femmes qui sont venus travailler dans le Bassin Minier au cours de 300 années d’exploitation du charbon. “

En amont, chaque bal est préparé avec des danseurs professionnels et le chorégraphe Sylvain Groud. Si le Bal Chorégraphique était déjà un acte de création collectif, Les Bals Chorégraphiques du Patrimoine mondial sont particulièrement emprunts des traditions culturelles des habitants du Bassin minier. Dans une région au passé industriel construit avec des populations ouvrières originaires de Belgique, de Pologne, d’Italie, du Maghreb, c’est aussi ce patrimoine multiculturel qui est mis en avant dans cette célébration. Tarentelle et chants polonais sont appris, transmis, transformés, réinventés pour devenir parties intégrantes de cette création devenue lieu de rencontre, d’échange et d’ouverture d’esprit.  

Bals Chorégraphiques du Patrimoine Mondial 2019
Bals Chorégraphiques du Patrimoine Mondial 2019, Acte I

Vers un partenariat renouvelé 

Après le succès de ces évènements, le Bal Chorégraphique du Patrimoine mondial devient une version à part entière de la pièce originelle. Le partenariat entre le Ballet du Nord et la Mission Bassin Minier est reconduit et est désormais pensé dans la durée : une seconde édition, cette fois dans le Valenciennois, devrait bientôt voir le jour. Le territoire étendu du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais laisse entrevoir un bel avenir pour ces bals, fait de nombreuses rencontres et d’histoires à partager dans de nouveaux lieux, de nouvelles communes, mais toujours avec les mêmes valeurs d’humanité, d’ouverture et de solidarité.