pxfb

distro

Cie C’hoari / Pauline Sonnic & Nolween Ferry

La Cie C’hoari choisit d’explorer le monde des bars populaires, des sont des lieux où l’on se rassemble, où l’on s’observe, où l’on se rencontre, où l’on se cherche, où l’on se reconnait, où l’on se sociabilise, où l’on discute, où l’on crée, où l’on vit. Le bistrot, le troquet, le pub… ces lieux de vie inspirent. Comment font-ils pour perdurer ? En quoi sont-ils indispensables dans notre société ? Que vient-on y chercher ? 

Ici, on consomme le temps dans des pintes. On s’enivre de belles histoires, on se retrouve plus que pour boire. Ici, on ne compte plus la mousse, on libère les émotions. Ici, on danse comme avant, on sourit, on montre les dents. On se tamponne les coudes, on se déshabille du regard. On lâche prise, on se tient chaud, on cicatrise. Ici, on tisse le fil, on construit un rien, on crée du lien. On boit un coup, on se prend des coups mais à coup sûr on y revient. On frappe le bois, on colle des mains, on hausse la voix, on tape du poing. On pardonne le geste, on se serre la main.
La même s’il vous plaît.