jumelles

Les Sapharides

Jumelles, quintet chorégraphique et sonore (quatre danseuses et un musicien batteur live) est avant tout une pièce immersive, proche du huit-clos.  Jumelles veut raconter une histoire collective au sein d’un espace mouvant et nomade.

Cette création souhaite avant tout questionner l’idée d’invasion et de positionnement : des espaces, des corps, des histoires et des esprits. Cette recherche s’est construite et développée suite à une longue période de collectes de paroles autour de la thématique du cocon – tantôt refuge, tantôt piège – auprès de nombreuses femmes. Au fil des histoires entendues, Jumelles est venue soulever l’idée de filiation et de transmission féminine. C’est en imaginant des rituels intimes ou rituels collectifs que nous tentons de traverser les âges et les générations. Jumelles, comme son titre l’indique, soulève l’envie de parler d’une sororité presque passionnelle et tumultueuse.

La jumelle est aussi le nom donné au placenta, cette poche nourricière reliée par le cordon ombilical qui alimente l’embryon, puis le foetus, durant toute la gestation. Cet organe serait alors comme un double symbolique. Enfin, les Jumelles sont aussi cet objet pour voir de et au loin, à l’image de notre choix d’être ici, pour la première fois, chorégraphes, sans être interprètes au plateau.”