Métamorphose

Sylvain Groud

Sylvain Groud interroge les corps et les tensions, comment le corps se plie à la musique et l’incarne. Le matériau chorégraphique naît du parallèle qui existe entre la corde éprouvée par l’archet et le tendon sollicité par le mouvement.

Cette pièce questionne la sensualité mais aussi les relations humaines jusqu’à la monstruosité.

Les quatre interprètes, grâce à la virtuosité musicale de Ligeti, de Stravinsky et d’Ysaÿe, jouent à se faire peur, à  se faire rire. L’univers sonore convoque le magique et provoque une mutation de l’espace scénique.

C’est un quatuor de danseuses en devenir, un premier engagement professionnel. L’ambition de Sylvain Groud est d’accompagner, de proposer une tremplin professionnel et de promouvoir l‘émergence de jeunes interprètes.