saga

Cie Marco d’Agostin

Il existe d’innombrables manières pour composer des cellules familiales. Pour le chorégraphe, la famille est une manière d’habiter le monde ensemble et donc de le danser. La conception chorégraphique devient un outil de réflexion sur ce qu’une famille peut ou ne peutpas être aujourd’hui, à une époque où le mot « famille » est largement utilisé pour nier certaines formes et en consacrer d’autres.Pour cette raison, les cinq interprètes seront du même âge : parce que les familles qu’ils évoqueront, incarneront et détruiront ne sont pas celles de nos biographies mais de toutes les familles possibles.Des familles que nous ne sommes pas encore en mesure d’imaginer et qu’un corps dansant et libre peut révéler.